Cette semaine :

  • L’Ardéchoise
  • Course sur route FSGT
  • Sortie des cyclosportifs

 L’Ardéchoise

Mercredi les enfants de l’école de cyclisme du CVAC partaient à l’Ardéchoise. Ils étaient 16 avec 2 moniteurs et 5 accompagnateurs. Départ de St Germain à 6h15 retour à 18h15.Excellente journée tous étaient super satisfait.

Apres un départ de St Félicien  les plus grands ont escaladé le col  Marchand avec un passage à Lalouvesc avant de rejoindre Satilleu situé à 15 km d’Annonay pour le déjeuner  avec les petits puis retour pour tous à St Félicien en passant le col du Juvenet et  toujours sans la pluie.

Samedi toujours  à l'Ardéchoise sur le circuit de 278km avec 5300m de dénivelé Faoro Joris termine la course en 10h51min à la 28ème  place au scratch et à la 7ème  de sa catégorie ce qui est un excellent résultat.

 

Course sur route FSGT

A Gleizé en 3ème  catégorie  Laurent BONNY 4ème  (dans un contre derrière les échappés), Jeremy Deffarges 6ème   (sprint peloton) et Samy Diara abandon

En VTT à la Féclaz pour la trace verte, Benjamin Lombardo 4ème  scratch et 1 er senior.

En VTT, Au roc des Alpes à la Clusaz, Jessy Jourdan prend la 64ème place.

Julien Pitton dans le paquet en FFC 3 J à Montrevel en Bresse.

Samedi à Sorbiers (42) en FFC en cadet, Gaétan Novak fait 7ème.

 Sortie des cyclosportifs  (commentaires de G.Allamanche)

2017 06 17 la louison bobet

Au programme la Louison Bobet. Valloire Galibier Lautaret Briançon Guillestre Izoard Briançon Lautaret Galibier Valloire 190 km. Ça c'était le parcours des hommes, Roger Cédric Jacques David. Le parcours des filles (je l'avais fait pour Sammy) partait du Lautaret soit 140 km seulement. La descente sur Briançon, un régal,28 km entre 70 et 50 km/h. Ensuite jusqu'à Guillestre, pas si facile que ça en a l'air. Petit ravito avant d'entrer dans la combe du Queyras, la vallée du Guil, mais que c'est beau, plus de voiture et une montée à 2 à 3 % avant de tourner à gauche direction Avrieux col d'Izoard et là faut passer petit plateau, ça rigole plus. Les quatre costauds sont devant et vont se tirer la bourre. Roger mène un train d'enfer, mais Cédric et Jacques sont là, tandis que David se fait distancer. Gilbert monte à son train avec Lucas, il est facile, alors je lui demande de ne plus m'attendre .Mais qu'il est dur ce col c'est du 10 et 9 % tout le long. Il est entre 13 et 14 h, les heures les plus chaudes, difficile d'attraper son bidon tant la pente est raide. Puis enfin on sort du bois pour entrer dans la Casse Déserte, là ça redescend un peu, c’est le moment de boire avant d'attaquer les deux derniers km encore à 9 %.Au sommet c'est fini pour moi, j’ai 31 mn de retard et après le ravito je laisse les autres continuer sans moi, je monte dans la voiture balai conduite par Nina. Après Briançon la montée du Lautaret fait des dégâts, vent de face et fatigue. A 6 ,7 km du sommet, Lucas monte à son tour dans la voiture mais il tient à gravir le Galibier, alors du Lautaret avec 15 mn d'avance il attaque la montée. Arrivent alors Roger Cédric et Jacques qui remplissent les bidons avant de gravir encore une fois le Galibier. Les crampes sont là et la montée est douloureuse, mais nos trois hommes affrontent cette dernière difficulté avec courage et ils ont des belles gueules de coureurs, ils sont beaux, le dernier km à 12 % est terrible. David qui s'est arrêté au Lautaret souffre aussi de crampes dans la voiture. Au Galibier dernière photo avant de redescendre sur Valloire. Quelle sortie ! Même le parcours des filles était costaud. A l'année prochaine.

   

Connexion

Si vous avez activé l'authentification en deux étapes dans votre compte d'utilisateur, merci de saisir votre clé secrète. Si vous ne comprenez pas ce dont il s'agit, vous pouvez laisser le champ vide.